Prix Anzisha 2016 : La Sénégalaise Yaye Souadou Fall parmi les finalistes

Prix Anzisha 2016 : La Sénégalaise Yaye Souadou Fall parmi les finalistes

Le nom du lauréat du Prix Anzisha sera dévoilé, le 25 octobre 2016, à Johannesburg, en Afrique du Sud. En attendant cette date, l’African Leadership Academy a rendu public les noms des 12 finalistes de l’édition 2016. Parmi eux, la Sénégalaise Yaye Souadou Fall, initiatrice du projet « E-cover ».

Les finalistes de la 6e édition du prix Anzisha sont connus. L’African Leadership Academy, en partenariat avec la MasterCard Foundation a dévoilé les 12 jeunes entrepreneurs africains finalistes.

Il s’agit de l’Egyptien Aly Abd El Azem, co-fondateur de « Teens Club », d’Ifrah Mohamed de nationalité Kenyane, fondatrice de « Supermom », du Ghanéen Benedict Kusi Ampofo, initiateur de « Project Kiriku », de la Nigérienne Lamine Chamsiya, fondatrice de « E3D Cosmetique », de la Sénégalaise Yaye Souadou Fall, initiatrice du projet « E-cover », de Geoffrey Mulei du Kenya et fondateur de « Inkisha », de l’Ivoirien N’guessan Koffi Jacques Olivier, fondateur de « The Yaletite Entrepreneurship Group Ci », de Heritiana Fabien Randriamananatahina, du Madagascar, concepteur du projet «  Fiombonana », du Mozambiquien Faustino Quissico, fondateur de « TQ Group and Services », d’Asha Abbas de la Tanzanie, fondateur de « Aurateen » et de l’Ougandais Andrew Ddembe, entrepreneur en série et fondateur de « Heart for the Hunt » et du Marocain Issam Darui et fondateur de « Lagare.ma », indique un communiqué. Les 12 finalistes du prix Anzisha ont été choisis parmi 550 entrepreneurs issus de 32 pays africains, précise la même source.

Le prix Anzisha récompense des jeunes entrepreneurs âgés de 15 à 22 ans qui participent activement au changement grâce à des solutions innovantes.

yaye-souafou-fall

L’édition 2016 a réuni un mélange éclectique de jeunes esprits dont l’objectif est de favoriser le développement socioéconomique et la création d’emplois au sein de leurs communautés et au-delà. Les 12 finalistes se partageront 100 000 dollars Us, soit 50 millions de FCFA et participeront à une formation professionnelle rigoureuse de deux semaines qui débutera le 13 octobre 2016, à Johannesburg en Afrique du Sud.

Le lauréat sera connu lors d’un gala prévu le 25 octobre 2016. En plus du prix, les finalistes bénéficient d’un accès aux services de l’unité de soutien aux jeunes entrepreneurs du prix Anzisha dont la valeur s’élève à 7 500 dollars Us (3 750 000 millions de FCfa). «L’élan qui soutient le prix Anzisha s’est amplifié et nous commençons à constater un réel impact », a déclaré Koffi Assouan, gestionnaire du programme de la MasterCard Foundation consacré aux moyens de subsistance des jeunes, cité dans le communiqué. « Les responsables du prix Anzisha sont en train de former, à l’échelle de toute l’Afrique, un réseau solide de jeunes entrepreneurs innovateurs qui transcendent leurs différents secteurs et zones géographiques. Ils apprennent les uns des autres, tout en développant leurs entreprises et en faisant progresser l’esprit d’entrepreneuriat social », a-t-il poursuivi.

La responsable principale des programmes du prix Anzisha, Grace Kalisha, citée elle-aussi dans le document s’est réjouie de l’augmentation extraordinaire des entrepreneurs africains sur le continent et qui font parler d’eux. « Nous sommes heureux qu’un tel groupe d’entrepreneurs participe au prix Anzisha. Cela promet de grandes choses à venir pour l’entrepreneuriat africain », a-t-elle indiqué. Cette année, selon les responsables du prix, le secteur agricole a gagné une place de premier ordre.

Les entrepreneurs se sont concentrés sur des opportunités et ont exploré un spectre plus large de la chaîne de valeur du secteur.

Souleymane Diam SY

Source : Le soleil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *